Le Festival a débuté par la Journée des Enfants sous la devise «Par le Rire des uns, redonner le Sourire aux autres». Le cinéma est avant tout une histoire de cœur, les recettes de cette journée sont reversées à la Fondation Théodora qui envoie des clowns professionnels dans les hôpitaux. Au programme : une introduction en spectacle pour enfants imaginée par La Lanterne Magique, un encadrement par les clowns de la Fondation Théodora, un film français pour enfants et diverses surprises. Cette journée est organisée en partenariat avec les Transports publics biennois, La Lanterne Magique et la Fondation Théodora.

Lors de la Journée des Enfants, les jeunes francophones ont découvert en Grande première le film suisse d’animation tant attendu, Ma Vie de Courgette. Le réalisateur Claude Barras a rencontré le public à l'issue de la projection. Pour les germanophones, c'est le film Die Melodie des Meeres de Tomm Moore qui a été projeté en Première suisse le même jour.

Par le rire des uns, redonner le sourire aux autres

Deux places ont été offertes aux enfants de moins de 12 ans sur présentation de l’invitation. Dès 12 ans et adultes : CHF 10.00 par personne. Le FFFH reverse l’intégralité des entrées payantes et CHF 5.00 pour chaque billet offert à la Fondation Théodora.

Les enfants en possession d’un billet pour la Journée des Enfants ou du Badge Club Junior FFFH ont voyagé gratuitement avec les Transports publics biennois le mercredi 14 septembre 2016.