Le FFFH à Berne

Guillaume Hoarau au cineClub. © FFFH | Anne Bichsel

Du 13 au 15 septembre 2019, le FFFH à Berne a proposeré 14 longs-métrages au cinéma cineClub, tous sous-titrés en allemand. Certaines séances ont été présentées par le critique de cinéma Matthias Lerf. Plusieurs Podiums de discussion traduits simultanément en allemand ont offert aux talents la possibilité de rencontrer le public bernois. Pour la deuxième année consécutive, le FFFH a organisé la Journée des Enfants à Berne, le samedi 14 septembre à 10h30, proposant un programme exclusif de courts-métrages « courts mais magiques », précédé d’une animation bilingue.

Festival bilingue du livre jeunesse

Soucieux de faire vivre le bilinguisme en ville de Berne et d’encourager les jeunes à la création artistique, le FFFH soutient le Festival bilingue du livre jeunesse. Ce nouvel événement, qui a vu sa première édition se dérouler du 18 au 20 juin 2020, a pour but de développer les échanges entre jeunes francophones et germanophones en ville de Berne à travers la culture et la création artistique.

La projection de Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma, vendredi 13 septembre à 18h00 au cinéma cineClub, a eu l’occasion de lancer les deux concours du Festival bilingue du livre jeunesse. L’un, un concours d’écriture, a pour thème La Berne du futur, le second, un concours de dessin, s’intitule Et si ta ville était un livre. Tous deux s’adressent spécifiquement aux adolescent(e)s. Les participantes et participants à ces deux concours sont invités à assister gratuitement à la projection du film.

Plus d'informations sur le Concours d’écriture InterGymnases (pdf)

LES PODIUMS DE DISCUSSION SONT ANIMÉS PAR MATTHIAS LERF

Sept Podiums de discussion ou introductions longues ont été proposés après les projections au cineClub. Traduits simultanément en allemand, ils donnent l’occasion au public de converser avec les talents. En 2019, les Podiums ont été animés par Matthias Lerf.

Critique de cinéma de la «SonntagsZeitung», Matthias Lerf écrit également pour d’autres rédactions de Tamedia, tels la «Berner Zeitung», «Der Bund» et le « Züri-Tipp ». En 2008, il a remporté le Prix Pathé pour la meilleure critique cinématographique suisse.

Le choix de Guillaume Hoarau, Ambassadeur du FFFH à Berne

Lors de la 15e édition, le footballeur français Guillaume Hoarau, champion suisse avec les Young Boys en 2019, a soutienu le projet pour la troisième année consécutive.

En 2019, le film coup de cœur de Guillaume Hoarau a été Papicha de Mounia Meddour : « J’ai découvert cette histoire et son contexte sensible que je ne connaissais pas du tout. Papicha nous permet de prendre du recul, nos problèmes semblent futiles à côté d’une telle situation. J’étais révolté, j’avais envie de rejoindre ces femmes et de lutter, de crier avec elles. Le film nous fait passer du rire aux larmes, un véritable ascenseur émotionnel ! Je le recommande vivement. »

Papicha a été projeté dans le cadre de la 15e édition à Berne et à Bienne, en présence de l’actrice Lyna Khoudri.

Partenariats et soutien

Le FFFH à Berne bénéficie d'un budget séparé. Le projet est soutenu par la Confédération, le Canton et la Ville de Berne, ainsi que par des partenaires privés. Le FFFH remercie chaleureusement l’Alliance Française de Berne pour son appui en faveur de la culture française dans la capitale ainsi que l’UNAB, avec ses 26 conférences en français par année, qui participe activement à la promotion du Festival à Berne.

 

 

 

 L’association Ciné-Débat-Rencontres de Berne soutient le FFFH. Leur programme sous : www.cinerencontredebats.com.

Le FFFH remercie ses partenaires bernois pour leur soutien:
Ville de Berne – Canton de Berne  Berner Kulturagenda – Bernmobil – Bourgeoisie de Berne – Christoph Ammann  Fondation Ursula Wirz – Forum du bilinguisme – La Lanterne magique – Passive Attack – Quinnie – Fondation Corelina