Le Prix Célestine

Les membres du Jury Célestine 2018. © FFFH 2018 | MeyerKangangi.com

Nos batailles de Guillaume Senez récompensé par Le Prix Célestine 2018

Le Prix Célestine offre un soutien aux professionnels du cinéma suisse. Le Jury, composé de quatre membres de l’organisation Interfilm Suisse, décerne le prix d’une valeur de CHF 2'500.00 au distributeur du film afin de favoriser son exploitation en territoire germanophone. Les longs-métrages sélectionnés pour le Prix Célestine en 2018 étaient :

  • Première année de Thomas Lilti
  • au bout des doigts de Ludovic Bernard
  • Pupille de Jeanne Herry
  • Nos batailles de Guillaume Senez - film lauréat
  • Amin de Philippe Faucon
  • Les Dames de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond
  • Ceux qui travaillent de Antoine Russbach

Le Prix Célestine 2018 a été remis au film par le Jury lors de la Soirée de clôture, le dimanche 16 septembre 2018 sur la scène du REX.

Jury Célestine

  • Brigitte Affolter

    Brigitte Affolter étudie la théologie évangélique à Berne. Elle devient ensuite pasteure et directrice du forum protestant à l’Université de Berne. Elle suit également différent cours de formation continue dans les secteurs église et film ainsi que des séminaires dans le cadre du festival de films à Lübeck. Elle vit aujourd’hui à Bienne et est co-présidente d’Interfilm Suisse, en duo avec Ingrid Glatz-Anderegg. Depuis 2012, elle officie en tant que pasteure dans la paroisse « Pilgerweg » (Chemin de pèlerinage) au bord du lac de Bienne.

  • Ingrid Glatz-Anderegg

    Ingrid Glatz-Anderegg est licenciée en théologie à l’Université de Berne. Avant ses études, elle est jardinière d’enfants et formatrice pour adultes. Diplôme en poche, elle exerce un temps comme pasteure dans la capitale, puis, dès 2003, à Aarwangen. De 2003 à 2008 elle fréquente des cours de formation continue dans le cadre de l’église et du film et des séminaires auprès des festivals de film de Locarno et Lübeck. Dès 2006 elle est active dans l’organisation « ciné-église », qui offre régulièrement un choix de films aux pasteurs. Elle vit à Berne et est co-présidente d’Interfilm Suisse avec Brigitte Affolter.

  • Hermann Kocher

    Hermann Kocher a étudié la théologie évangélique à Berne et à Heidelberg et devient assistant pour l’histoire de l’église à l’Université de Berne avant de décrocher son doctorat en théologie. Il exerce pendant 10 ans en tant que pasteur dans le petit village de Escholzmatt, dans le canton de Lucerne. De 2001 à 2012, il est animateur de cours pour la formation continue des pasteurs et pasteures des églises de Berne, du Jura et de Soleure. Il organise régulièrement des cours de film, entre autres à Locarno et à Lübeck. Depuis 2012 il est pasteur dans la paroisse évangélique réformée de Langnau i.E., mais poursuit ses activités indépendantes en tant que superviseur, coach et directeur de cours. Il vit aujourd’hui à Langnau en Emmental et est vice-président d’Interfilm Suisse.

  • Denise Spörri-Müller

    Présidente du Jury

    Denise F. Spörri-Müller est psychologue, licenciée à l’Université de Zurich, avec une formation complémentaire à l’Institut Kirschenbaum pour la thérapie intégrative des familles et couples. Elle travaille pendant 20 ans en tant que psychothérapeute et superviseuse au dit institut. Parallèlement à son travail, elle s’intéresse à la philosophie, aux thématiques théologiques et spirituelles, ainsi qu’aux questions du sens de la vie. Sa passion pour le 7e art vient du fait qu’elle voit le cinéma comme un médium colporteur métaphorique et identificatoire. À la faculté de théologie de Berne, elle a suivi le séminaire dédié au régisseur Michael Haneke. Elle est membre d’Interfilm. Elle officie au jury pour le Prix Farel en 2016.