Jury des Jeunes 2018

Le Jury des Jeunes en 2018 © FFFH | MeyerKangangi.com

Le Prix du Jury des Jeunes 2018 a été décerné au film Pupille de Jeanne Herry

Le Jury des Jeunes permet à 5 jeunes de 15 à 25 ans d'approcher le monde du cinéma d'une manière originale. Présidé par un professionnel du cinéma, Thierry Luterbacher, le Jury des Jeunes est chargé de visionner et d'évaluer 5 films appartenant à la Sélection du FFFH.

Les films en compétition pour le Prix du Jury des Jeunes 2018
En guerre de Stéphane Brizé   Critique par Louis Bögli
Pupille de Jeanne Herry – lauréat –  Critique par Gioia Nessi
Nos batailles de Guillaume Senez –  Critique par Zoé Borbély
Amin de Philippe Faucon –  Critique par Aylin Pamuksaç
Ceux qui travaillent de Antoine Russbach –  Critique par Aylin Pamuksaç

Le Jury des Jeunes a rendu son verdict le dimanche 16 septembre lors de la Soirée de Clôture du FFFH sur la scène du REX.

Les membres du Jury des Jeunes

  • Louis Bögli

    Originaire du Grandval, Louis Bögli est en formation d’employé de commerce. Mais il est avant tout mordu de cinéma et se rend plusieurs fois par mois dans les salles obscures pour vivre des expériences enrichissantes qui l'inspirent et le font rêver. Il réalise lui-même quelques courts-métrages et conçoit de nombreux costumes, accessoires et créatures qu'il utilise dans ses films. Lorsque Louis n'est pas derrière une caméra ou un atelier, il a les yeux rivés sur son ordinateur où il se consacre à l'un de ses plus grands hobbies: l'écriture. Il a écrit deux romans d'une centaine de pages chacun et déborde d'idées pour la rédaction de prochains ouvrages. Louis écrit aussi des nouvelles et des scénarios ainsi que des critiques de films. Il espère un jour pouvoir faire de l'écriture ou de la réalisation son métier, voire même combiner les deux.

  • Zoé Borbély

    Zoé Borbély est née le 1er mai 2000 à Bienne, ville qu’elle apprécie énormément. C’est au bord du lac qu’elle décroche sa maturité gymnasiale. Elle compte poursuivre ses études cet automne à quelques pas de là, à l’Institut littéraire. Depuis petite, les arts l’attirent sous toutes leurs formes, de la musique à la littérature en passant par la danse ou encore la peinture. Le cinéma est pour elle une poésie à part entière, où la musique, l’image et les dialogues s’entrechoquent, à la recherche d’une harmonie. C’est aussi pour elle un monde à part, une évasion, pour mieux vivre une nouvelle réalité, celle des décors et des acteurs, qui dans la magie, nous appartient un instant. 

  • Thierry Luterbacher

    Président du Jury des Jeunes

    Thierry Luterbacher vit à Bienne. Il est écrivain, journaliste et réalisateur. Son premier roman, Un Cerisier dans l’Escalier, a été primé sur manuscrit par le Jury du Prix Georges-Nicole 2001, puis, après sa parution, par le Prix 2001 de la Commission de littérature française du canton de Berne et, à Paris, par le Prix Saint-Valentin du meilleur roman d’amour 2002. En 2004, il publie Le Splendide Hasard des pauvres, en 2006, Quidam, ainsi qu’une pièce de théâtre, Elles étaient une fois. En automne 2008 paraît son quatrième roman, Le Sacre de l’inutile, sélectionné pour le Prix des auditeurs 2009 de la RSR ; son cinquième roman, Évasion à perpétuité, est sorti en automne 2011, toujours chez Bernard Campiche Editeur, il a été sélectionné pour le Prix du Roman des Romands 2012 et le Prix Lettres Frontière 2012. En octobre 2014 a paru son sixième roman, Dernier dimanche de mars, Bernard Campiche Editeur, sélectionné pour le Prix du public de la RSR 2015.

  • Finn Meuli

    Finn Meuli étudie au gymnase de Hofwil, en option spécifique espagnol. Depuis tout petit, il a été introduit au monde du cinéma par sa famille et son entourage. Il est un fidèle visiteur de la Guilde du film biennoise depuis plusieurs années et on le voit aussi régulièrement au Filmpodium. Finn s’intéresse aux autres cultures et mœurs et pense que ces aspects ressortent particulièrement dans le cinéma. À son avis, le cinéma donne un aperçu des actions et histoires d’êtres humains différents, ce qui le pousse à réfléchir et à remettre en question sa vision de la vie.

  • Gioia Maria Nessi

    Gioia Maria Nessi est née en 1998 à Berne. Elle obtient sa maturité gymnasiale au printemps 2018 en option spécifique économie et droit, classe de sport-étude (tennis). Elle prévoit de débuter sa formation à l’école de jeu d’acteur EFAS à Zürich en octobre. Gioia est particulièrement intéressée par l’art, les langues, la mode, l’éthique et le design et est passionnée de théâtre, dopéra et de cinéma. Elle écrit son travail de maturité en italien sur l’opéra Le nozze di Figaro (1768) de Mozart et fréquente les salles de théâtre depuis son plus jeune âge. Sa passion pour le film naît plus tard, lors des dernières Journées de Soleure et de la 71e édition du Festival de Locarno, où elle œuvre en coulisses. Gioia est fascinée par la rencontre des langues, des cultures et des centres d’intérêt et adore échanger de manière constructive... comme par exemple au FFFH.

  • Aylin Pamuksaç

    Aylin Pamuksaç est née en 1993 à Bienne d'une mère suisse allemande et d'un père turc. Ce mélange de cultures est peut-être à l'origine de sa curiosité et de son ouverture d'esprit. D'abord passionnée de littérature, elle se tourne vers le cinéma pendant l'adolescence et se rend régulièrement dans les salles obscures. Après son Bachelor à l'Université de Neuchâtel, elle voyage quelques mois à l'autre bout du monde avant de se lancer en tant qu'animatrice radio dans un média régional. Elle y tient une émission sur le cinéma, ce qui la pousse à voir des films de tous genres et à s'intéresser à quelques longs-métrages cultes qu'elle n'aurait pas encore vus. Aujourd'hui, elle reprend des études dans un autre domaine mais le cinéma reste partie intégrante de sa vie.

Inscription

Les inscriptions au Jury des Jeunes ouvrent au printemps 2019.

Règlement du Jury des jeunes

Flyer Jury des jeunes 2018