Invités de la Section découverte

  • Antoine de Bujadoux

    Réalisateur de Dix minutes pas plus

    Grâce à son père, compositeur de musique de film, Antoine se découvre très jeune une passion pour le septième art. Depuis, il n’a eu de cesse de vouloir évoluer dans cette industrie. Il écrit et réalise un premier court-métrage en 2016, Radondin, qui reçoit notamment une mention spéciale du jury au Innsbruck Nature Film Festival. Son second court-métrage, Off Track, a été sélectionné notamment au Festival de Trouville ou encore au Festival du Film Latino-Américain de New York. Dix minutes pas plus est sa troisième réalisation. En parallèle du cinéma, Antoine travaille dans le domaine de la communication et la publicité. Il a aussi écrit un livre de nouvelles.

  • Michaël Guerraz

    Réalisateur de la parcelle

    Monteur de formation, Michaël Guerraz est né à Grenoble, en 1974. Après avoir réalisé cinq courts-métrages autoproduits, il remporte en 2007 une bourse d’aide à la réalisation au Festival du court-métrage en plein air de Grenoble avec Contacts, produit par le G.R.E.C en 2009. Depuis, Michaël a réalisé deux courts-métrages, tous deux écrits par Olivier Dreux et produits par Les Films du Cygne : Argile (2012) qui a obtenu plus de 80 sélections en festivals, une vingtaine de prix, ainsi qu’une sélection pour le César du Meilleur film de court-métrage en 2014, puis, très récemment, la parcelle (2018).

  • Dan Herzberg

    Acteur dans L’affaire du siècle

    Dan Herzberg est le fils d'un architecte renommé et d'une mère médecin. Il a dès son plus jeune âge montré des dispositions de comédien. Après quelques années de cours de théâtre, et des apparitions remarquées sur les planches parisiennes, il commence à apparaître dans de nombreuses séries télévisées, dont Scalp de Xavier Durringer et Un village français. Il a tourné également dans une trentaine de longs-métrages dont récemment Maman à tort de Marc Fitoussi et Chocolat de Roschdy Zem.

  • Camille Le Gall

    Actrice dans Laissez-moi danser

    Camille Le Gall débute sa carrière au théâtre en 2001 en tant qu’assistante metteur en scène pour la compagnie Ecla Théâtre. Elle devient par la suite metteur en scène pour cette même compagnie au Théâtre du Gymnase et au Théâtre Marigny. Parallèlement, elle joue dans la pièce d’Erwin Zirmi Les deux pieds dans le bonheur au Théâtre des Blancs Manteaux. Elle obtient le rôle de Mylène dans le court métrage de Valérie Leroy Laissez-moi danser

  • Les Frères Lopez

    Réalisateurs de Inlove

    Autodidactes, Alexis & Jérémie Lopez se lancent dans la réalisation en participant au concours Media France TV de 2013. Leur court-métrage documentaire sur leur frère arboriste-grimpeur tape à l’œil de Coline Serreau, présidente du jury, qui leur remet le grand prix. Suite à cela, ils décident d’abandonner leurs études et de se consacrer à leur passion. Ils créent alors Gear Locker, une chaîne YouTube qui explore sur un ton décalé et absurde l’univers des jeux de rôle grandeur nature. Le succès de leur chaîne est tel qu’il les conduit à réaliser six épisodes sur l’île de Taiwan. En parallèle de ce projet, ils écrivent leur premier court-métrage : Inlove. Conte sarcastique sur l’amour, ils abordent à travers celui-ci une thématique qui leur est chère : la violence sociale. Actuellement en résidence d’écriture, ils scénarisent avec l’aide de Marcel Beaulieu leur prochain court-métrage.

  • Tatiana Vialle

    Coréalisatrice de Venerman

    Après une formation de comédienne, Tatiana Vialle travaille au début des années 80 avec entre autres : Yves Boisset, Alain Corneau et Jean-Michel Ribes. Elle devient en 1991 directrice de casting et travaille sur une soixantaine de longs-métrages tout en continuant à faire quelques apparitions en tant que comédienne, et dont la dernière en date était pour Laetitia Masson dans Aurore. Au théâtre, elle met en scène Les Eaux et forêts de Marguerite Duras à la Gaîté Montparnasse avec Aurore Clément, Jacques Spiesser et Elisabeth Depardieu qui lui confiera par la suite la direction du stage d’acteurs d’Emergence qu’elle anime depuis une dizaine d’années avec Bruno Nuytten. Elle réitère l’expérience en 2010 avec Une femme à Berlin qu’elle adapte pour le Théâtre du Rond-Point et dirige Isabelle Carré et Swann Arlaud. Elle mettra en scène son texte Belle-fille, avec Maud Wyler, l’été prochain au Festival d’Avignon.