La 16e édition

En cette année délicate, 10’200 festivaliers ont savouré avec engouement la programmation de la seizième édition du Festival du Film Français d’Helvétie de Bienne. Cette édition a été marquée par la présence d’une délégation prestigieuse, et ce malgré les restrictions de voyage imposées par les mesures fédérales de sécurité sanitaire. Nicole Garcia, Stéphanie Chuat, Véronique Reymond, Daniel Cohen, Jean-Pierre Améris, Lucas Belvaux, Jean-Pierre Darroussin, Bernard Stora et Patrick Bruel ont partagé un moment privilégié avec le public. Le 7e art francophone a fait rêver les cinéphiles une fois de plus dans la plus grande ville bilingue de Suisse.

Le succès des traditionnels Podiums de discussion du FFFH n’est plus à démontrer. Cette année, même en nombre restreint, les Podiums ont attiré une foule enthousiaste et captivée par les discussions. Une dizaine d’invités a fait le déplacement jusqu’à Bienne, et ce malgré les conditions de voyage rendues quelque peu difficiles par la pandémie, offrant ainsi aux spectateurs des moments d’émotion. Les Podiums de discussion ont débuté le mercredi avec un chaleureux Daniel Cohen pour la comédie Le bonheur des uns.... Le lendemain, Nicole Garcia a charmé le public par sa franchise et s’est exprimée de manière très poétique sur la nature de son drame romanesque teinté de traits du film noir. Amants a convaincu les spectateurs, qui étaient plus de 500 à la Séance d’Ouverture. Après un Podium virtuel en présence de Kacey Mottet Klein et du jeune acteur prometteur Andrea Maggiulli pour Just Kids, le vendredi a été marqué par la présence de Jean-Pierre Améris. C’est une salle très émue qui a ovationné le cinéaste pour Profession du père. Bernard Stora et Patrick Bruel ont à leur tour été vivement acclamés par le public dès leur entrée en salle pour présenter Villa Caprice, un thriller psychologique porté par Patrick Bruel et Nils Arestrup. Les réalisatrices vaudoises Véronique Reymond et Stéphanie Chuat ont représenté le cinéma suisse lors de la Séance du Forum du bilinguisme avec leur troisième long-métrage Petite sœur, tourné cette fois principalement en allemand. Pour finir, la journée de clôture du Festival a été ponctuée par la Séance Spéciale Focus Bienne avec le film engagé Plus chauds que le climat présenté par les réalisateurs biennois Bastien Bösiger et Adrien Bordone. Lucas Belvaux et Jean-Pierre Darroussin sont attendus après la projection de Des hommes. Les talents et le public partageront des moments privilégiés de rencontre et d’échange lors des Podiums de discussion. Retrouvez les meilleurs moments des Podiums de discussion de la 16e édition sur notre galerie.

Fait réjouissant en cette année délicate, les organisateurs lance leur nouveau projet du FFFH itinérant dans sept villes du canton de Berne. Du 15 octobre au 6 novembre 2020, l’événement fera halte 7 fois dans le canton de Berne au profit d’un bilinguisme actif pour lequel le FFFH s’engage depuis 15 ans.

Présentation de la 16e édition (PDF)

Bande-annonce 2020

D'Adrien de l'ECAL