• ven 15.09.17
  • 17:45
  • Rex 1 Bienne
  • F/d
  • Podium

L'Atelier de Laurent Cantet

La Ciotat, été 2016. Antoine a accepté de suivre un atelier d’écriture où quelques jeunes en insertion doivent écrire un roman noir avec l’aide d’Olivia, une romancière connue. Le travail d’écriture va faire ressurgir le passé ouvrier de la ville, son chantier naval fermé depuis 25 ans, toute une nostalgie qui n’intéresse pas Antoine. Davantage connecté à l’anxiété du monde actuel, il va s’opposer rapidement au groupe et à Olivia, que la violence du jeune homme va alarmer autant que séduire.

Genre: Drame
Durée: 1h53 min
Section: Podium
Langues: Version originale française sous-titrée en allemand

Avec Marina Foïs, Matthieu Lucci, Warda Rammach, Issam Talbi, Florian Beaujean, Mamadou Doumbia, Julien Souve, Mélissa Guilbert, Olivier Thouret, Lény Sellam, etc.
France.
Distribué par Agora Films. VitaLabel.
Grande première.

En présence de

Laurent Cantet

Laurent Cantet

Réalisateur de L’Atelier
Né en 1961, diplômé de L'Institut des Hautes Études Cinématographiques à Paris, Laurent Cantet débute sa carrière avec un téléfilm (Les Sanguinaires), avant de tourner en 1999 son premier long-métrage pour le cinéma, ressources humaines (César 2001 de la Meilleure Première Oeuvre), qui retrace les aléas d’un jeune manager chargé d’appliquer les 35 heures. Deux ans plus tard, il confirme tout son talent avec L’Emploi du temps (2001), où il évoque l’affaire du mythomane Jean-Claude Romand. Après le troublant Vers le sud (2005), tourné à Haïti et dont le propos porte sur le tourisme sexuel, le réalisateur adapte entre les murs le best-seller que François Bégaudeau a tiré de son expérience de professeur de français au collège Mozart, à Paris. Palme d’or à Cannes en 2008, cette fiction très documentée est présentée la même année au FFFH. Après Foxfire, confessions d’un gang de filles (2013), tourné aux Etats-Unis d’après le roman de Joyce Carol Oates, Laurent Cantet enchaîne avec Retour à Ithaque (2014), fiction désenchantée sur fond de dictature cubaine. Écrit en collaboration avec Robin Campillo (120 battements par minute), L’Atelier (sélectionné cette année à Cannes dans la section Un certain regard) nous immerge de façon remarquable dans un atelier d’écriture pour jeunes adultes en échec scolaire.

Matthieu Lucci

Matthieu Lucci

Acteur de L’Atelier
Repéré à la sortie de son lycée à La Ciotat, près de Marseille, Matthieu Lucci est choisi par le cinéaste Laurent Cantet pour jouer dans L’Atelier, alors qu’il n’a que dix-huit ans et n’a jamais fait de cinéma. Il y interprète le rôle principal masculin, celui d’un jeune en difficulté, Antoine, qui participe à un atelier d’écriture avec d’autres camarades de son âge. « Post-ado » partagé entre l’envie de collectif et la nécessité d’indépendance, son personnage est attiré par les sirènes de l’extrême droite identitaire. Très remarqué en mai dernier au Festival de Cannes où le film a été présenté dans le cadre de la section Un Certain Regard, le jeune acteur a tapé dans l’œil de la critique. Depuis lors, il a passé son baccalauréat, s’est installé à Paris, et un agent artistique le conseille pour la suite de sa carrière. En juin dernier, Matthieu Lucci a joué dans le court-métrage Un été viril de Laurent Lunetta, dont les jeunes protagonistes volent le smartphone d’un entraîneur de foot qui a un penchant pour le voyeurisme. Il vient de terminer le tournage sur l’île de Groix d’un autre court-métrage, L’île et le continent, coréalisé par Laurie Bost et Sébastien Savine.