• ven 14.09.18
  • 20:30
  • Rex 1 Bienne
  • F/d
  • Podium

Pupille de Jeanne Herry

Théo est remis à l'adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C'est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision...ou pas. Les services de l'aide sociale à l'enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s'occuper du bébé, le porter dans ce temps suspendu, cette phase d'incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s'appelle Alice et cela fait dix ans qu'elle se bat pour avoir un enfant. Pupille est l'histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois.

Genre: Drame
Durée: 1h55 min
Langues: Version originale française sous-titrée en allemand

Avec Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Élodie Bouchez, Olivia Côte, Clotilde Mollet, Miou-Miou, etc.
France.
Distribué par Frenetic Films.
Grande Première.
Vitalabel.

En présence de

Élodie Bouchez

Élodie Bouchez

Actrice de Pupille

Née en 1973 à Montreuil, Élodie Bouchez fait ses débuts à l’âge de quinze ans dans Stan The Flasher (1990) de Serge Gainsbourg. Après avoir joué dans Le Cahier volé (1993) de Christine Lipinska et Tango (1993) de Patrice Leconte, elle connaît une première consécration avec Les Roseaux sauvages (1994) d’André Téchiné, qui lui vaut le César du Meilleur espoir féminin. Elle enchaîne alors les rôles marquants dont celui d’Isabelle, la jeune fille en quête éperdue du bonheur de La Vie rêvée des anges (1998) de Érick Zonca, grâce auquel elle remporte le Prix d’interprétation féminin à Cannes et le César de la Meilleure actrice. Forte de cette reconnaissance internationale, Élodie Bouchez est désormais une actrice très demandée qui multiplie les collaborations, avec des cinéastes comme Abdellatif Kechiche, Roman Coppola, Olivier Dahan, Sólveig Anspach ou Gaël Morel, apparaissant aussi dans des séries américaines réputées comme Alias et The L Word. Elle soigne également sa fibre comique dans des comédies décalées comme Brice de Nice (2005), Seuls Two (2008) de Éric et Ramzy, ou franchement absurdes, telles que Réalité (2015) de Quentin Dupieux et Hibou (2016) de Ramzy Bedia. Très récemment, on a pu apprécier tout son talent dans Gaspard va au mariage (2018) de Anthony Cordier. Au FFFH, elle sera aux côtés de la réalisatrice Jeanne Herry pour présenter Pupille où elle joue le rôle d’une mère adoptante.

Jeanne Herry

Jeanne Herry

Réalisatrice de Pupille

Née en 1978, Jeanne Herry commence par jouer aux côtés de sa mère dans Milou en mai (1990) de Louis Malle. Elle se forme ensuite au théâtre en étudiant au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Elle apparaît alors dans plusieurs pièces et des films comme Gabrielle (2005) de Patrice Chéreau, Jean-Philippe (2006) de Laurent Tuel et J’attends quelqu’un (2007) de Jérôme Bonnell, ainsi que dans des téléfilms. Toujours en 2007, Jeanne Herry publie aux Éditions Gallimard 80 étés, un récit autobiographique sur la mort de son grand-père. En 2009, elle passe derrière la caméra pour tourner un court-métrage, Marcher, avec Miou-Miou. Cinq ans plus tard, elle signe son premier long-métrage, Elle l’adore (2014), une comédie mâtinée de polar, où Sandrine Kiberlain incarne une esthéticienne mythomane à ses heures et fan transie d’un chanteur à succès (interprété par Laurent Lafitte) qui sait qu’il peut tout lui demander, y compris de l’aider à cacher un corps. En 2016, elle réalise des épisodes de la série télévisée Dix pour cent. Au FFFH, Jeanne Herry vient présenter son second long-métrage, Pupille, en compagnie de l’actrice Élodie Bouchez qui en joue l’un des rôles principaux.