• dim 16.09.18
  • 17:45
  • cineClub Berne
  • F/d
  • Podium

Autres séances:

  • dim 16.09.18
  • 12:45
  • Rex 1 Bienne
  • F/d
  • Podium

Ceux qui travaillent de Antoine Russbach

Homme d’action ayant gravi les échelons à la force du poignet, Frank consacre sa vie au travail. Quels que soient les lieux, les circonstances, l’heure, il gère les cargos qu’il affrète pour de grandes compagnies. Alors qu’il doit faire face à une situation de crise, Frank prend une décision brutale et se fait licencier. Profondément ébranlé, trahi par un système auquel il a tout donné, il doit progressivement se remettre en question pour sauver le seul lien qui compte encore à ses yeux : celui qu’il a réussi à maintenir avec sa fille cadette, Mathilde.

Genre: Drame
Durée: 1h40 min
Section: Clin d’œil au cinéma suisse
Langues: Version originale française sous-titrée en allemand

Avec Olivier Gourmet, Adèle Bochatay, Michel Voïta, Delphine Bibet, Pauline Schneider, etc.
Suisse, Belgique.
Distribué par Outside the Box.
Grande Première.

En présence de

Antoine Russbach

Antoine Russbach

Réalisateur de Ceux qui travaillent

Né en 1984, d’origine suisse et sud-africaine, Antoine Russbach vit à Genève jusqu’à l’âge de vingt ans. En parallèle à l’école obligatoire, il pratique le théâtre de façon assidue. Il s’installe ensuite en Belgique pour étudier la réalisation et le scénario à l’Institut des Arts de Diffusion (IAD) à Louvain-la-Neuve. Dans ce cadre, il coréalise avec Emmanuel Marre le très impressionnant Michel (2008), un court-métrage de fiction sur les compromissions d’un jeune stagiaire exploité par son supérieur hiérarchique. L’année suivante, Antoine Russbach réalise son film d’étude, Les Bons Garçons, à nouveau ancré dans le monde du travail, avec pour protagonistes deux étudiants en économie qui ont le projet de fonder chacun leur start-up. En un peu plus de vingt minutes, le cinéaste révèle de façon remarquable toute la violence induite par la culture de la méritocratie et le processus d’aliénation qui en découle. En collaboration avec Emmanuel Marre, il se lance alors dans l’écriture de son premier long-métrage, Ceux qui travaillent, qu’il tourne à Genève et Anvers, avec un formidable Olivier Gourmet dans le rôle principal. Présenté à Locarno, dans le cadre de la compétition des Cinéastes du présent, cette œuvre sans concession a reçu un très bon accueil critique et public. Il en sera sans doute de même au FFFH où le cinéaste présente son film.