Jury des Jeunes 2017

© FFFH - MeyerKangangi.com

Le Prix du Jury des Jeunes 2017 a été remis à Sara Forestier, réalisatrice, et Redouanne Harjane, acteur, pour le film M le dimanche 17 septembre.

Le Jury des Jeunes permet à 5 jeunes de 15 à 25 ans d'approcher le monde du cinéma d'une manière originale. Présidé par un professionnel du cinéma, Thierry Luterbacher, le Jury des Jeunes est chargé de visionner et d'évaluer 5 films appartenant à la Sélection du FFFH. Par la suite, chaque membre du Jury rédige deux critiques dont les meilleures sont publiées sur cette page ainsi que sur Cineman.ch, partenaire du Jury des Jeunes.

Les films en compétition pour le Prix du Jury des Jeunes 2017
L’Atelier de Laurent Cantet
Le Redoutable de Michel Hazanavicius
jeune femme de Léonor Serraille
Aurore de Blandine Lenoir
M de Sara Forestier - Film lauréat du Prix du Jury des Jeunes

Les critiques du Jury des Jeunes 2017
Aurore de Gino Rösselet
jeune femme de Bérénice Tinguely
L'Atelier de Rachel Labra
Le Redoutable de Astrid Dario Vassé
M de Jascha Liechti
 

Membres du Jury des Jeunes 2017

  • Astrid Dario Vassé

    Astrid Dario Vassé est née en 1996 à Saint-Cloud. Elle a obtenu sa licence de Chinois - Hautes Études Internationales cette année à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales à Paris (Inalco) et termine sa licence de coréen dans ce même institut. Passionnée par les langues et les cinémas du monde, elle souhaite promouvoir les films d’Asie et s’implique dans plusieurs festivals en lien avec des pays asiatiques, notamment le Festival Coréen à Paris. Pendant deux ans, elle participe à la sélection des courts-métrages d’animation pour le Festival Francophone d’Angoulême. En février 2017, Astrid Dario Vassé est membre du Jury Inalco pour le Festival International des Cinémas d’Asie à Vesoul. Elle se dirige aujourd’hui vers des études en cinéma afin de pouvoir baigner complètement dans ce milieu.

  • Rachel Labra

    Rachel Labra s’intéresse au cinéma depuis son adolescence en fréquentant les cinémas et festivals suisses. Elle obtient sa maturité gymnasiale en option musique et rédige son travail de fin d’année sur la place qu’occupe la musique au sein du cinéma. Actuellement, elle effectue un Master en psychologie à l’université de Fribourg. Intéressée à la fois par l’art et la psychologie, elle travaille également dans un centre d’accueil qui mêle ces deux domaines. Dans son temps libre, elle danse et prend des cours de dessin. Rachel Labra pense que le cinéma, tout comme les autres formes d’art, permet l’expression d’émotions, d’idées, de concepts des plus simples aux plus complexes et suscite la réflexion.

  • Jascha Liechti

    Jascha Liechti a 16 ans et étudie actuellement au gymnase Hofwil, Münchenbuchsee (BE). Il découvre sa passion pour le cinéma lors d’une présentation sur les scénarios de films. Depuis, il dévore les films, de préférence des œuvres cinématographiques peu connues. Il souhaite ardemment devenir réalisateur. Jascha Liechti a déjà travaillé sur de petits projets de films et ainsi fait la connaissance de cinéastes confirmés.

  • Thierry Luterbacher

    Président du Jury des Jeunes

    Thierry Luterbacher vit à Bienne. Il est écrivain, journaliste et réalisateur. Son premier roman, Un Cerisier dans l’Escalier, a été primé sur manuscrit par le Jury du Prix Georges-Nicole 2001, puis, après sa parution, par le Prix 2001 de la Commission de littérature française du canton de Berne et, à Paris, par le Prix Saint-Valentin du meilleur roman d’amour 2002. En 2004, il publie Le Splendide Hasard des pauvres, en 2006, Quidam, ainsi qu’une pièce de théâtre, Elles étaient une fois. En automne 2008 paraît son quatrième roman, Le Sacre de l’inutile, sélectionné pour le Prix des auditeurs 2009 de la RSR ; son cinquième roman, Évasion à perpétuité, est sorti en automne 2011, toujours chez Bernard Campiche Editeur, il a été sélectionné pour le Prix du Roman des Romands 2012 et le Prix Lettres Frontière 2012. En octobre 2014 a paru son sixième roman, Dernier dimanche de mars, Bernard Campiche Editeur, sélectionné pour le Prix du public de la RSR 2015.

  • Gino Rösselet

    Plonger dans de nouveaux univers, c’est ce que Gino Rösselet aime le plus lorsqu’il regarde des films. Ce sont exactement dans ces moments qu’il oublie tout et qu’il se fond dans l’histoire. Comme le cinéma qui s’empare continuellement de nouveaux thèmes, Gino Rösselet est un touche-à-tout. Actuellement en dernière année de gymnase, il s’engage en parallèle pour les adolescents altersexuels, évolue au théâtre sur les planches ou parmi les spectateurs, adore danser et aide ses parents dans leur exploitation vinicole. Gino Rösselet ne sait pas exactement ce qu’il adviendra de lui après sa maturité. Il aimerait bien mélanger ses divers centres d’intérêt et utiliser cette matière pour créer de la nouveauté.

  • Bérénice Tinguely

    Bérénice Tinguely est née en 1998. Depuis toute petite, elle suit ses parents dans les salles de cinéma ainsi que chaque année au Festival de Locarno. Cette passion pour le cinéma lui reste aujourd’hui et elle s’essaie à son tour à la réalisation, notamment dans le cadre de son travail de maturité au lycée Blaise-Cendrars à la Chaux-de-Fonds. Elle continue à cultiver son intérêt cinématographique, avec pour but d'entrer par la suite dans une école de cinéma.