• dim 15.09.19
  • 15:15
  • Rex 1 Bienne
  • F/d
  • Podium

Fête de famille de Cédric Kahn

« Aujourd’hui c’est mon anniversaire et j’aimerais qu’on ne parle que de choses joyeuses. » Andréa ne sait pas encore que l’arrivée « surprise » de sa fille aînée, Claire, disparue depuis trois ans et bien décidée à reprendre ce qui lui est dû, va bouleverser le programme et déclencher une tempête familiale.

Genre: Comédie dramatique.
Durée: 101 Min.
Section: Podium
Langues: Version originale française sous-titrée en allemand

Avec Catherine Deneuve, Emmanuelle Bercot, Vincent Macaigne, Cédric Kahn, Luana Bajrami, Laetitia Colombani, Isabel Aimé González-Sola, Alain Artur, Joshua Rosinet.
France.
Praesens Film.
Première suisse.
F/d

En présence de

Cédric Kahn

Cédric Kahn

Réalisateur, scénariste et acteur de Fête de famille

Le cinéaste, scénariste et acteur français Cédric Kahn passe son baccalauréat et quitte la Drôme pour monter à Paris et se frayer un chemin dans le milieu du cinéma. Après avoir été l’assistant monteur de Yann Dedet sur le film de Maurice Pialat Sous le soleil de Satan (1987), il réalise en 1990 son premier court-métrage, Les Dernières Heures du millénaire. Un an plus tard, il passe au long-métrage avec le remarquable Bar des rails qui est sélectionné à Venise. En 1994, il en signe un deuxième, Trop de bonheur, Prix Jean Vigo et Prix de la jeunesse au Festival de Cannes. Après avoir joué dans N’oublie pas que tu vas mourir (1995) de Xavier Beauvois, Cédric Kahn réalise L’Ennui (1998) d’après Alberto Moravia, Prix Louis Delluc. En 2001, il dirige Stefano Cassetti dans Roberto Succo, qui relate l’histoire d’un « assassin sans raison », sélectionné en compétition à Cannes. Adapté de Georges Simenon, Feux rouges (2004) est lui aussi présenté en compétition, mais au Festival de Berlin. Après L’Avion (2005), immersion poétique dans le monde de l’enfance, il aborde la thématique du drame passionnel avec Les Regrets (2009), puis celle du « mirage de la réussite » dans Une vie meilleure (2012). Vie sauvage (2014), sur un père qui cache ses enfants durant des années, remporte le Prix spécial du jury au Festival International du Film de San Sebastian. En compétition à la Berlinale 2018, La Prière vaut au jeune Anthony Bajon l’Ours d’argent du meilleur acteur. Au FFFH, Cédric Kahn vient présenter son onzième long-métrage Fête de famille.

Vincent Macaigne

Vincent Macaigne

Vincent Macaigne, acteur de Fête de famille

Metteur en scène de théâtre, acteur et cinéaste, le Français Vincent Macaigne est sans nul doute l’un des créateurs parmi les plus originaux du moment. S’étant formé au Conservatoire National Supérieure d’Art dramatique de Paris, il fait sensation au théâtre en 2011 en revisitant à sa manière Hamlet (qu’il intitule « Au moins j’aurai laissé un beau cadavre »). Trois ans plus tard, il réactualise sur les planches du Théâtre de Vidy à Lausanne L’Idiot de Dostoïevski. En septembre 2017, il crée, aussi à Vidy, Je suis un pays, vaste fresque où est déclinée jusqu’au désespoir la crise de nos démocraties. Au cinéma, Vincent Macaigne apparaît dans des films exigeants signés Bertrand Bonello, Philippe Garrel ou Mia Hansen-Løve. Il devient aussi l’icône d’une nouvelle génération de cinéastes français, telle celle de Justine Triet (La Bataille de Solférino) ou Antonin Peretjatko (La Fille du 14 Juillet et La Loi de la jungle). Le grand public a pu se familiariser avec lui grâce au film Le Sens de la Fête (2017) de Éric Toledano & Olivier Nakache, où il joue le rôle d’un dépressif sentimental. En 2019, il est à l’affiche de Doubles vies de Olivier Assayas, Blanche comme neige de Anne Fontaine et The French Dispatch de Wes Anderson. Par deux fois, il coiffe la casquette de réalisateur avec le moyen-métrage Ce qu’il restera de nous (2011), puis Pour le réconfort (2017), son premier long-métrage. Au FFFH, Vincent Macaigne présente Fête de famille en compagnie du réalisateur Cédric Kahn.